Tribune libre : message à Jeanne, Marie, Cameron, Noémie et toutes les autres.

Et la Femme ?

Elle doit se couvrir « la femme », quand elle veut entrer au Musée d’Orsay. Cacher ces seins que les esprits pudibonds ne sauraient voir, dans ce lieu sacré qui expose, comble de l’ironie, « L’Origine du Monde », elle doit se cacher Jeanne, parce que, comme elle le dit elle même, « Je me sens vaincue, obligée, j’ai honte, j’ai l’impression que tout le monde regarde mes seins, je ne suis plus que mes seins, je ne suis qu’une femme qu’ils sexualisent, mais je veux entrer dans le musée ».

Elle doit se rhabiller, quand seins nus sur la plage elle profite du soleil, Marie. Sur la plage des Saintes Maries de la Mer, parce que les puritains n’ont pas fait l’éducation de leurs mioches et sont outrés de voir un téton dépasser dans un lieu qui, ça ne vous surprendra pas, est quand même destiné au bronzage. « J’étais tellement choquée de ce qui se passait sous mes yeux, c’est mon âme de féministe qui a parlé, je suis allée les voir et je leur ai demandé si pour eux, bronzer les seins nus était une atteinte à la pudeur ? Ils m’ont demandé de circuler et ont quitté la plage, juste après mon intervention » … et elle a circulé.

Elle doit se défendre, Cameron, démentir et porter plainte, quand un connard diffuse de fausses photos d’elle nue en ligne. Et faire le dos rond, sécher ses larmes, lever le front et rester fière devant tant de bêtise et de méchanceté gratuite, juste pour la salir ou faire l’intéressant. Parce qu’elle est un personnage public, une sportive accomplie, tout simplement une Femme.

Dans tout ça c’est toujours la Femme qui est la victime de notre société patriarcale et un tantinet rétrograde, puritaine, américanisée, sexualisée. Au fond, qu’est ce qui nous gêne quand une femme porte un décolleté, quand elle bronze sein nue, quand on usurpe son identité pour afficher des photos nues ? Est ce qu’au fond, ça n’est pas sa liberté d’être ? De montrer ou pas, de se sentir libre en tant que Femme ? Est-ce que ça n’est pas la perte de la domination masculine construite par des années de mainmise des hommes, avec un petit « h » ,sur les Femmes avec un grand F ? Courage Jeanne, Marie, Cameron. Si les hommes n’étaient pas si cons, vos combats n’auraient pas lieu d’être, et le monde s’en porterait sans doute pas plus mal !

—— Edit du jour : suite à une mobilisation lancée sur le réseau social TikTok, les adolescentes se sont mises elles aussi à protester, contre le sexisme, partout, pour avoir le droit de choisir leur tenue – dans le respect des nécessités de l’apprentissage – quand elles vont en cours. Et c’est Noémie qui rejoint les ranges de Marie, Jeanne et Cameron.

Image d’illustration, source : positivr.fr/

Noémie, elle a 17 ans et elle se présente à l’école ce matin en jean débardeur gilet. Le débardeur, quand on regarde bien, laisse découvrir un petit bout de ventre. Pas 20 cm, pas de quoi faire bondir les ados pleins d’hormones (ceux que l’on n’a pas éduqué au respect de la Femme, vous savez ?). Juste 3cm de peau. Rien d’incompatible avec l’apprentissage, et encore moins avec l’enseignement pour peu que l’enseignant, le directeur, l’administratif soit, lui aussi correctement éduqué. Pas plus ou pas moins qu’une jupe qui laisse voir le genou, comme bon nombre de ses camarades de classe.

Mais voilà, le patriarche du coin n’aime pas les p’tits bouts de ventre. Retour à la maison, tenue incompatible avec le règlement. Noémie, comme Jeanne, comme Marie… Je ne sais pas si c’est dans le règlement intérieur, et j’avoue que je m’en fous. Si ce p’tit bout de ventre y est, c’est une connerie. La tenue doit être adaptée à l’apprentissage… C’est pas des moon-boots pour faire du saut en hauteur quoi. Éduquez vos enfants, apprenez leur le respect. Quand une génération respectueuse sera née alors toutes les Noemies du monde se saperont comme elles veulent. Ça sera un petit combat de gagné.

https://www.liberation.fr/direct/element/les-lyceennes-appelees-a-shabiller-librement-pour-denoncer-le-sexisme_118872/?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2oxqWmXAHEkYRt0xbYWsQiLpC-d3-T7AbIYWEbRwBQLXdbQ1x596KcpB4#Echobox=1600080507

https://positivr.fr/post-sexisme-harcelement-de-rue-tenue-femmes/

Cédric Givaudan,
secrétaire de l’USC PS Comines-Warneton
animateur de Génération·s Wallonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :