Extension de Clarebout : les faits et nos interrogations. (EDIT :+ réponses de M.Dubuc)

Plus les sujets sont polémiques, plus ils sont soumis aux fantasmes de certains. De notre côté, nous avons comme toujours choisi de nous en tenir aux faits et rien qu’aux faits.

En préambule, et contrairement à l’idée colportée par certains élus MR, Ecolo et sympathisants MCI, non, le projet du PACO (plateforme bimodale) et celui l’extension de l’usine Clarebout ne sont pas directement liés. Ceci nous a été confirmé jeudi encore par Mme Maheux, directrice du PACO. Ceux qui vous font croire le contraire tentent de vous manipuler et ce n’est pas la vision du monde politique que nous avons. Vous pouvez être contre les deux projets, mais ces deux projets sont indépendants.
L’un pourrait exister sans l’autre, mais comme nous vous le montrerons dans les plans, l’usine Clarebout utilisera sans doute la proximité avec le PACO pour défendre son projet auprès d’instances supérieures à celles de notre ville.

Nous sommes allés consulter les plans du projet (que vous pouvez également télécharger ici :Dossier Extension Clarebout )  et faire remonter quelques questions ce jour auprès de M.Dubuc.

Voici le détail de nos observations :

  • le second congélateur serait implanté dans le prolongement du premier, et serait d’une hauteur identique.
    L’ouverture de ce second congélateur liée à l’annonce d’un niveau de production constant, ce qui nous amène à une interrogation: soit d’autres usines vont venir amener leur production à Comines-Warneton, soit actuellement, c’est l’usine cominoise qui exporte sa production pour congélation.
    La réponse est donnée dans un des documents du dossier. Clarebout Potatoes externalise la surgélation, production qui revient à Comines-Warneton puisqu’y est sise la plate forme de stockage.
    Clarebout annonce une baisse du charroi de 17,5 camions par jour (5861 passages annuels), ce qui laisserait envisager une baisse des nuisances liées au transport, et donc au bruit ou à la détérioration des routes attenantes.
  • un entrepôt avec 15 quais de déchargement se positionnera à l’ouest du nouveau congélateur.
    Nous manquons d’information sur l’impact de cette nouvelle structure sur la fréquentation par les poids lourds des chaussées attenantes.
    Si celle-ci est destinée uniquement au stockage des produits fabriqués ici, alors effectivement, l’impact sera nul, mais ceci implique que du stockage de la production cominoise est actuellement fait ailleurs, le chiffre de 5861 passage de poids lourds annuels en moins serait donc surestimé.
    Nous espérons avoir des réponses claires à ces questions.
  • diverses infrastructures attenantes seront mises en place, comme un talus, un écran végétal ou un bassin d’orage, modifiant la topographie locale.
  • un parking poids-lourds qui devrait permettre selon le dossier de limiter le stationnement des poids-lourds le long de la Chaussée du Pont Rouge
  • le PACO devrait quand à lui permettre quand il sera construit de baisser encore le charroi de poids-lourds de 5936 camions/an, remplacés par 170 péniches.
  • CDS Ingenierie prend acte de l’existence d’une prairie humide, d’une roselière et d’une typhaie au sud de la zone et préconise d’y limiter l’action humaine pour préserver la zone.

Nous sommes conscients des nuisances provoquées par l’usine, nous sommes aussi conscient de son utilisation à des fins politiques et de l’impact qu’elle a sur l’économie locale, et nous souhaitons agir en groupe responsable et non en agitateurs populistes.

Aussi, il nous faut souligner que l’extension de l’usine pourrait être une manne intéressante d’emploi directs et indirects pour notre entité, mais aussi une source de revenus pour les commerces les plus proches. 64982995_499085534164600_5778043125628928000_n.jpg64531054_307715676773315_4702564318070177792_n.jpg

PACO.jpg

A la vue de ces informations, l’USC PS Comines-Warneton se réunira et vous tiendra informés de la position prise par le groupe.


EDIT :

Concernant l’extension de l’usine Clarebout Potatoes, Monsieur Dubuc a eu la gentillesse de nous appeler pour donner réponse aux questions que nous lui avions posées.
Concernant la taille du nouveau congélateur, il sera quasiment identique (à 1m près et aux différences de niveau de sol possibles près) à celui existant. C’est donc une copie conforme du premier qui pourrait être construite.
Concernant la catégorisation du projet en « C », qui n’ouvre pas l’obligation de faire une étude d’impact environnementale : la catégorie du projet dépend du type d’activité prévue ainsi que de la quantité de produits traités.
Contrairement aux activités de cuisson par exemple ou à la construction d’une station d’épuration (ce qui pour la création de l’usine avait appelé à faire une étude d’impact), les activités de surgélation, pour les volumes prévus, ne rentrent pas dans cette catégorie. Le projet est donc de catégorie C, en application des lois actuelles sur l’industrie et l’environnement.
Il reste à notre disposition si nous avons d’autres questions à lui poser.
L’USC PS de Comines-Warneton sera ravie d’être votre relai si vous en ressentez le besoin

Un commentaire sur “Extension de Clarebout : les faits et nos interrogations. (EDIT :+ réponses de M.Dubuc)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :